Banniére Société Varoise de Chauffage et Climatisation

CHAUFFAGE

Le Choix

Le choix du combustible et du type de chauffage est un pari sur l’avenir.
Du fait de l’augmentation répétée et inéluctable du prix des énergies classiques, l’intérêt pour les énergies renouvelables est de plus en plus marqué. Il faudra cependant tenir compte de plusieurs critères, dont certains relèvent du simple bon sens et d’autres du choix de société. L’installation de chauffage déterminera en grande partie le confort de votre habitation.

Pour faire le bon choix, il faut tenir compte des points suivants :

  • Le type d’habitation (villa, appartement, immeuble, local professionnel)
  • L'usage qui est fait du lieux (résidence principale ou secondaire, immeuble de bureaux, atelier artisanal)
  • Le nombre de personnes occupant les lieux
  • Le budget disponible
  • La facilité d’emploi de l'installation
  • Le confort souhaité
  • L'espace disponible pour les appareils de chauffage
  • Le montant des frais d’entretien
  • Le système d'eau chaude sanitaire

L'Installation

Chauffer un local sous-entend deux étapes successives :

  • Amener la chaleur pour atteindre la température de consigne du thermostat, tout en assurant une température suffisante à la surface des parois.
  • Stabiliser la température en compensant à chaque instant les pertes de chaleur du local ou de l’habitation.

Une bonne installation doit être facile à utiliser. Elle doit nécessiter un entretien minime, avoir un haut rendement, une puissance adaptée, respecter le budget et l’environnement.


Le Prix

La comparaison des prix doit tenir compte du coût de l’investissement de départ. Cette comparaison doit aussi tenir compte des frais de consommation, des frais d’entretien, et de la durée de vie des équipements.
Il est aussi judicieux de faire un choix énergétique, qui sera peu sujet à l’inflation des prix.
Dès lors, la puissance doit être adaptée : il est inutile d’avoir une chaudière pouvant chauffer plus de 1.000 m², si les lieux n’en font que 200, d'autant que cela provoque un mauvais rendement. Par ailleurs, la qualité de la régulation est primordiale, si l'on souhaite obtenir un rendement élevé de l’installation. Celle-ci est de plus en plus électronique, programmable et permet un réglage par pièce.